Tout sur l'immobilier à Maiche et alentours
frais d'agence immobilière à Maiche
Vendre un bien

Qui règle les frais d’agence immobilière lors d’une transaction ?

Face aux nombreuses difficultés de la vente de particulier à particulier, vous avez fait appel à un professionnel de l’immobilier sur votre secteur. Vous avez signé un mandat exclusif auprès d’une agence immobilière de renom pour garantir la réussite de votre transaction. Vous êtes certain de parvenir à une vente rapide ! Si vous semblez tout maîtriser, un mystère subsiste : qui doit payer les frais d’agence immobilière à Maiche une fois l’acte de vente définitif signé ?

Frais d’agence immobilière : de quoi s’agit-il ?

Pour toute vente immobilière, une série de formalités est à respecter. Lorsque vous préférez confier votre projet à un professionnel de l’immobilier (via un mandat simple ou exclusif) pour réussir cette transaction, vous en acceptez une autre en échange : payer pour ces services experts. Lorsque la vente est conclue, la facture de l’agence immobilière sera à régler.

Les frais d’agence immobilière à Maiche correspondent à l’ensemble des honoraires dus aux experts (agent immobilier, mandataire, agent commercial) pour leurs prestations en vue d’une vente immobilière. Parmi elles, vous retrouverez toutes les actions qui maximisent les chances de vendre et qui permettent de finaliser la vente, depuis la définition du projet jusqu’aux ultimes phases de la vente.

Le montant de ces honoraires dépend de l’agence immobilière et du type de mandat. Chacune est libre de fixer les frais d’agence immobilière à Maiche, toutefois elle doit communiquer son barème en agence ainsi que sur son site internet. Attention, ces frais sont indépendants des frais de notaire qui restent à régler de leur côté ! (voir notre article sur le rôle du notaire).

Le professionnel de l’agence immobilière est engagé par le vendeur mais sera utile aux deux parties. Il accompagne le vendeur pour conclure sa vente tandis qu’il est présent pour que l’acheteur puisse faire son offre. Il est alors complexe de savoir avec précision qui doit payer ces frais d’agence immobilière à Maiche.

Les frais d’agence immobilière à Maiche à la charge du vendeur

Pour la majorité de ventes, ces frais sont à la charge du vendeur. Pourtant, en réalité, l’acheteur devra bien assumer ces dépenses.

Jusqu’alors, les professionnels de l’immobilier avaient la possibilité d’afficher leurs biens en précisant s’ils étaient « net vendeur » ou pas. Cette technique permettait de présenter un seul prix aux acheteurs, par exemple 250 000 euros. Il n’était absolument pas possible de savoir si les frais d’agence immobilière à Maiche étaient inclus ou pas. Grâce à cette manœuvre, l’agent immobilier était en mesure de fixer librement ses honoraires et de les ajouter au prix de la vente. L’acheteur payait donc ces frais sans même s’en rendre compte.

La mise en place de la loi Alur a changé radicalement les choses puisque les professionnels sont dans l’obligation de préciser le prix « net vendeur » et le prix « honoraires d’agence inclus ». En un clin d’œil, l’acheteur peut se rendre compte des réels frais d’agence immobilière. Si le bien immobilier est affiché à 250 000 euros et que les frais sont à 10 000 euros, le vendeur ne percevra que 240 000 euros.

Pour résumer, dès que le vendeur détermine seul le prix de vente via un « net vendeur », les frais d’agence sont automatiquement répercutés sur l’acheteur. Ce dernier est par contre pleinement conscient de ce qu’il doit régler.

frais d'agence immobilière à Maiche

Les frais d’agence immobilière à la charge de l’acquéreur

Même si ce cas de figure est très rare, ces frais peuvent parfois être à la charge de l’acheteur. Lorsque c’est le cas, il pourra profiter d’un calcul avantageux. Etant donné qu’il doit régler les frais de notaire qui prennent comme base les HAI lorsque le vendeur passe par un professionnel, cette opération lui est profitable !

Dans ces conditions, l’acquéreur peut tout à fait décider de payer directement ces frais d’agence immobilière à Maiche pour que les frais de notaire soient réduits. Le « net vendeur » est alors retenu pour réaliser ce calcul des frais de notaire. En reprenant l’exemple cité ci-dessus, l’acheteur versera uniquement des frais sur la somme de 240 000 euros au notaire au lieu que le calcul se fasse sur 250 000 euros. Le total de ces honoraires ne s’élève plus à 20 0000 euros (8 % du prix de la vente) mais à seulement 19 200 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer